(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Vendredi 31 juillet. 

Au départ, participer à ce genre d’événement ne nous enchantait pas particulièrement. Mais redécouvrir une région à vélo où j’avais passé mes vacances d’enfant m’attirait.
Après inscription début mars, nous nous fimes invités chez une cousine résidant dans le centre d’Albi.

En prévision du weekend annoncé noir par Bizon futé nous prenons la route le vendredi matin pour être à Montpellier avant 11h où commençe déjà un sérieux bouchon de 4 km. Nous arrivons à Terssac à midi, piqueniquons et à 14h récupérons notre dossier en peu de temps, mais la foule commençait à presser. Articles.2015-07-31 14.10.01
 Samedi 1er Août.

Au matin, après une petite visite au Sequestre où était implanté le coeur de l’événement, nous décidons, d’aller faire un tour à Gaillac accompagné de D’Artagnan et de ses maitres, et nous dégustons quelques crêpes le tout arrosé d’un blanc mousseux à la méthode champenoise chez le fils d’un ami qui avait ouvert récemment une crêperie.

 Articles.2015-08-01 14.22.39 De retour au Sequestre l’après midi, nous avons quelques difficulté à retrouver nos collègues qui sont venus en camping car tant le terrain est immense et le nombre de camping cars impressionnant et tous ne sont pas encore arrivés.
 Articles.IMG_0059  Le dimanche 2 août “Pays Ségala Tarnais”.

La chaleur étant annoncée, nous avons raccourci le circuit P2 afin d’éviter de trop pédaler pendant les grosses chaleurs.
C’est aussi pour nous une grande première en retrouvant l’immense peloton devant la cathédrale d’Albi.
Terrifiant la traversée du vieux pont au milieu de cette horde. Et pourtant je connais bien le quartier, nous passons d’ailleurs devant la maison de ma grand mère.

 Articles.IMG_0065
Articles.2015-08-02 08.38.28 Ayant beaucoup de mal à suivre le train de nos collègues, nous les laissons filer à Lescure d’Albigeois. Peu avant Rosières où nous quittons le circuit P2 pour prendre notre raccourcinous sommes rejoins par un ancien du club Renaud V. qui décide de nous accompagner. Nous retrouvons alors la quiétude et cette campagne qui m’est si chère. Articles.2015-08-02 12.23.30
Articles.2015-08-02 12.59.46 Retour sur le circuit P2 un peu avant Valderiès où nous nous retaurons au ravitaillement prévu par les organisateurs. Puis ensuite retour vers Albi en passant par Saint Juery et une bonne bière et glaces au “Pontié” qui est pour nous une tradition. Articles.2015-08-02 12.58.41
Articles.2015-08-03 09.11.04 Le lundi 3 août “Pays de Cocagne”.

La chaleur est au rendez-vous. Nous retrouvons le peloton à Carlus où nous avons du interrompre le flot continu des cyclistes pour laisser une pauvre autochtone se rendre à son travail. Jusqu’à Graulhet, tout va bien, il fait bon et nous commençons à nous habituer à la foule. Au ravitaillement, coup de téléphone de Sylvette nous invitant à les rejoindre elle et son mari, peine perdue, devant la foule de cyclistes en attente pour entrer, nous reprenons la route et la chaleur commence son travail de sape sur ce peloton si fier. Tous les points d’ombre sont pris d’assaut, les points d’eau très rares et les bidons vides.

Articles.2015-08-03 09.09.29
 Nous sommes tour à tour rattrapés par Renaud V. puis par Sylvette et son mari. Il nous reste 8 Km pour rejoindre dans la douleur le Séquestre où nous attendent bolées de cidre et saucisses.
Il y eut plus de 400 interventions des secours ce jour-là.
 Le mardi 4 août “Le Sidobre”.

La pluie s’est invitée dans la nuit et a donné un peu de fraîcheur puis a décidé de rester pour une bonne partie de la journée, nous décidons de nous reposer et d’aller à Toulouse voir de la famille.

 Pas de vélo ce jour là.
Articles.2015-08-05 08.37.22 Le mercredi 5 août “Bastides P2”.

Retrouvons Mado et Jean Paul au départ du Séquestre pour un P2 raccourci.

Nous voilà à Mauriac et son chateau forteresse.

Articles.2015-08-05 08.39.08
Articles.2015-08-05 09.06.04 Nous repartons pour nous retrouver engluer dans le trafic à Cahuzac sur Vère jour de marché.

A Andillac, nous quittons le circuit officiel.

Articles.2015-08-05 09.16.54
Articles.2015-08-05 09.45.02 En route pour aller admirer le chateau du Cayla où nous sommes accueillis par les gardiens du chateau. Nous pouvons admirer de magnifiques paysages avant de retrouver le circuit officiel et un peloton désormais clairsemé. Articles.2015-08-05 10.31.21
Articles.2015-08-05 12.27.19 Après une crevaison à Castelnau de Lévis, nous rentrons sur Albi avec un passage sur le pont où l’on peut admirer une des plus belles vues d’Albi. Articles.2015-08-05 12.27.48
Articles.2015-08-06 10.51.13 Le jeudi 6 août “Vallée du Tarn”.

Devant repartir le vendredi soir pour raison familiale, nous décidons de faire le circuit prévu le samedi. Nous voilà partis à 2 pour Ambialet sous un temps couvert mais plus frais que les jours précédents. Malgré quelques côtes à 13 % nous pouvons admirer cette vallée où par endroit le Tarn paresse quelque peu.

Articles.2015-08-06 10.51.20
Articles.2015-08-06 09.40.47 A Ambialet, pause café croissant et décidons de revenir par le même chemin du fait que nous n’avons pas d’équipement pour les 2 tunnels qui se trouvent sur le chemin du retour. Articles.2015-08-06 09.41.02
Articles.2015-08-06 11.03.27 A Cahuzaguet, petit arrêt pour admirer sa petite église.Puis retour vers Albi par Saint Juery que nous avions découvert dimanche. Articles.2015-08-06 11.05.23
 Articles.2015-08-07 08.53.36 Le vendredi 7 août “Vignoble Gaillacois”.Rendez-vous est pris avec D’Artagnan et ses maîtres à Marssac pour une ballade parmi les vignes. Passage à Lagrave puis Brens où nous évitons Gaillac, Mentans puis Lisle-sur-Tarn où nous passons sur l’autre rive du Tarn pour le retour.  Articles.2015-08-07 10.07.54
Articles.2015-08-07 10.10.09 A Senouillac, nous pouvons admirer son église et ses pigeonniers et enfin Labastide de Lévis puis Marssac où nous retrouvons notre voiture, y rangeons nos vélos qui ne la quitteront plus jusqu’à Goncelin. Articles.2015-08-07 10.11.46

En Conclusion,
Si après le premier soir de parcours en peloton, nous étions prêts à abandonner, nous avons pris beaucoup de plaisir ensuite. Nous avons retrouvé des maillots connus et conversé avec des inconnus, c’est là l’esprit de la semaine fédérale.
Nous regrettons un peu l’esprit de certains participants un peu trop “cyclo sportif”.
Bravo aux organisateurs pour leur choix de parcours et leur fléchage.
Merci aux habitants des communes traversées pour leur compréhension et leur gentillesse.
Je ne remercierai jamais assez notre hôtesse pour son accueil.
Dijon, l’an prochain, pourquoi pas ?

… Les Pascaux