Si vous ne savez ce que c'est, interrogez Nathalie !

Elle a dégustée ce Samedi ce plat typiquement local.

....

Le cuisinier se nomme Clément, bien connu des Goncelinois, par ailleurs producteur, avec ses ruches, d' un miel d'excellente qualité. Nouvelle adhérente, on peut encore le dire, elle ne connaissait pas cette cuisine "cycloiste" qui consiste à élaborer , a partir d'une "petite entrée légère", un "plat d’extrême résistance". Il était en effet, au départ de ce Samedi 16 Aout, question d'une sortie "cool" et Clément, proposa, dans le cadre de ses stages dits "alternatifs", un "menu" adapté à la demande générale. Et le groupe, formé de Danielle et Jean Louis, Nathalie, Michel, Jean Bernard , Patrick, et les malheureux, naïveté au vent, dans l'air frais de cette matinée enfin belle, entamèrent les premiers km. Insouciants et devisant, dans la bonne humeur ambiante.

Tel un Costa Concordia filant droit sur le rocher.

Mais laissons la parole à Nathalie. Elle qui n'avait ce jour là qu'un but : ne pas trop se fatiguer en vue de l'énorme "trail" qui l'attend le weekend prochain.

Alors, voilà.
Vous avez fait 2000 m de dénivelé positif la veille, vous devez vous reposer, juste dérouler un peu,

Bellecombe-Bellecombette c'est trop dur, ...
Bref, vous voulez faire une sortie cool.
Alors, n'hésitez pas une seconde, hop, une petite Clémentinade!
Aujourd'hui, ce sera le tour de Brame Farine.
Un peu de plat pour s'échauffer, puis ça monte un peu, beaucoup, passionnément, ....

Mais pas "pas du tout", parfois du 10%, du 13%. 650 m de dénivelé positif plus tard, sur 5 km, petite pause en
haut, sur le plat.
Enfin, ça va redescendre, mettez vos coupe-vent, et en route .... Et ben non ! Çà remonte!!
Ah, enfin, la "vraie" descente pour récupérer!
Youhou! Crispés sur les freins, attention, succession ombre, soleil, trous, gravillons, ... Un vrai régal.

(Parce que, pour une Clémentinade faut aussi avoir une "bonne descente")
A Allevard, direction Le Moutaret tranquillement ... Pendant 5 minutes. Petite pensée pour Lucien

et ça s'emballe, personne ne veut lâcher le morceau. Ca
attaque, ça contre-attaque, ça se venge, ... Y' en a pour tous les goûts.
Puis, pour finir, on rentre, mais pas question de louper une dernière petite "côtelette", vous reprendrez bien un peu de ce 14% !

Bon, en tous cas, ce fut une bien belle sortie, méconnue par la majorité du groupe du jour.
Merci Clément, on a bien festoyé et rigolé!
Mais, méfiance, une Clémentinade pourrait bien en cacher une autre!

Nathalie.

Bon, comme il est de coutume , a la fin du repas le cuisinier s'est inquiété d'entendre ses "hôtes" qui, curieusement, n'ont pas souhaité

prendre de fromage... et surtout pas de dessert ....